Victoire ! Le projet de trémie, balafre avenue Fonsny, semble abandonné

Depuis des décennies, la STIB veut mettre en souterrain les trams qui passent avenue Fonsny (actuellement les 81 et 82). Après l’avenue du Roi, les trams plongeraient vers de nouveaux quais souterrains à la station gare du Midi actuelle, puis vers la future station Constitution, appelée à remplacer la station Lemonnier. Un projet titanesque hyper coûteux (200 millions d’euros!), qui offre peu d’avantages, surtout au regard du coût. Et qui a de gros inconvénients, comme le creusement d’une trémie, un trou béant de plusieurs centaines de mètres de long au beau milieu de l’avenue Fonsny, ainsi que la disparition de l’arrêt Suède. Sans compter que l’accessibilité des trams en sous-sol est toujours inférieure à la surface (il faut emprunter escaliers, escalators ou ascenseurs… ce qui n’est pas toujours évident si on est chargé, avec enfants ou à mobilité réduite pour l’une ou l’autre raison).

Ce projet avait jusqu’ici été soutenu par la Région et la Commune. Il figure en tout cas dans le schéma directeur Midi, lancé sous l’ère Picqué comme Ministre-Président et finalisé par Rudi Vervoort.

Ecolo et Groen ont marqué leur désaccord par rapport à ce projet depuis plusieurs années. J’ai moi-même interpellé sur cette question à la fois au Parlement régional et au Conseil communal de Saint-Gilles.

Depuis quelques mois, la Commune de Saint-Gilles semble doucement changer d’avis et exprime un discours plus circonspect concernant la trémie Fonsny. L’approche des élections de 2018 peut être ? Toujours est-il que, fin avril, respectivement au Parlement régional et au Conseil communal, le Ministre-Président Vervoort et le bourgmestre Picqué se sont clairement exprimés en disant que des alternatives à la mise en souterrain du tram étaient concrètement à l’étude dans le cadre de l’étude d’incidence sur la station Constitution. Le tunnel n’est plus la seule option, mais ne semble même plus l’option favorisée. Charles Picqué allant jusqu’à dire, en séance publique du Conseil communal le 27 avril dernier, qu’il pensait, suite à des contacts et négociations avec la STIB, que le projet de trémie serait certainement abandonné et que le tram resterait en surface !

C’est une victoire claire pour tous ceux qui veulent des transports en commun efficaces et des améliorations rapides des lignes de tram via des solutions pragmatiques. Ceux qui pensent que le quartier du Midi ne peut, une fois de plus, être victime de projets aux conséquences urbanistiques plus que douteuses et qui ne répondent pas aux besoins des habitants. Ecolo a rendu publiques des alternatives crédibles à la mise en souterrain des trams et à la « métroisation » des lignes 3-4 (voir illustration jointe et l’article de la DH / La Libre. De premiers pas semblent posés dans la bonne direction !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :